INSCRIPTION
Communauté sur les Reptiles Fossiles, SOMMAIRE :
Localisation dans les actualités :

Lecture de l'actualité :






Des trous dans les os suggèrent des dinos actifs

Parue le 12 Juill 2011 , modifiée le 13 Août 2012 à 19h50.
Vu 2854 fois Catégories : Reptiles Fossiles 0 Créateur : Davina
Une nouvelle recherche s'ajoute au débat quant à savoir si les dinosaures étaient lents, paresseux et de sang-froid ou actifs et de sang-chaud comme les mammifères. Les scientifiques ont étudié des trous dans les os des dinosaures pour trouver une réponse.

Photo : Fossile de Tyrannosaurus au Musée de Washington

Fossile de Tyrannosaurus au Musée de Washington

Roger Seymour de l'Université d'Adélaïde a comparé les os des dinosaures à ceux des mammifères et des reptiles pour se faire une idée de comment les dinos ont été actifs. La recherche, dont les résultats seront publiés ce mois-ci dans le Proceedings of the Royal Society B. "Sciences biologique", est plein de trous..., des trous d'Os !

La plupart des Os, qui sont fossilisés et frais, ont une seule ouverture dans laquelle entre une artère et une veine. Le trou, appelé le foramen nutritif, est, chez les animaux les plus actifs, le plus gros. Un animal très actif a besoin de beaucoup d'oxygène, et donc l'artère est plus grosse pour un apport suffisamment en oxygène.

Loin d'être sans vie, les cellules osseuses ont un taux métabolique relativement élevé. Elles nécessitent donc un apport sanguin important pour fournir de l'oxygène, a déclaré Seymour dans un communiqué de presse de l'Université d'Adélaïde.

Mon but était de voir si nous pouvions utiliser les os fossilisés des dinosaures pour indiquer le niveau du taux métabolique des os et éventuellement de l'étendre au taux métabolique du corps entier. L'une des grandes controverses parmi les paléontologistes, est de savoir si les dinosaures étaient des sang-froid et des paresseux ou des sang-chaud et des actifs. Se pourait-il que la taille du foramen soit un indicateur possible pour le taux métabolique des dinosaures ?

Photo : Un trou dans le fémur du Centrosaurus apertus, un dinosaure cératopsien.

Un trou dans le fémur du Centrosaurus apertus, un dinosaure cératopsien.

Seymour et un de ses élèves, Sarah Smith, ont regardé le trou laissé par les vaisseaux sanguins dans les fémurs des mammifères et des reptiles. Il a constaté que les dinosaures avaient un plus large foramen nutritif que les reptiles et les mammifères.

Les résultats sont sans équivoque. Les tailles des trous ont été apparentées au niveau maximal du taux métaboliques chez les mammifères et les reptiles pendant un mouvement de pointe. Les trous trouvés chez les mammifères étaient 10 fois plus grands que ceux chez les reptiles.

Don Henderson, conservateur des dinosaures du Royal Tyrrell Museum en Alberta au Canada, et Daniela Schwarz-Ailes du Museum für Naturkunde et de l'Université Humboldt à Berlin en Allemagne, ont collaboré avec Seymour dans cette recherche. Ils ont mesuré le foramen nutritif chez 10 espèces de dinosaures à partir de cinq groupes différents, y compris les carnivores et les herbivores bipèdes et quadrupèdes, pesant de 50 kg à 20 000 kg.

Légende : L'axe Y est un indice de la quantité de flux sanguin à travers le foramen par rapport à la taille du corps des mammifères (en rouge), les reptiles (en bleu) et les dinosaures (orange-rouge).

Lorsque les os des dinosaures ont été comparés à ceux des mammifères et des reptiles, les chercheurs ont trouvé quelque chose de surprenant.

Sur une comparaison relative, afin d'éliminer les différences avec la taille du corps, tous les dinosaures avaient des trous dans leurs fémurs qui étaient plus grands que ceux des mammifères, a déclaré Seymour.

Les dinosaures semblèrent être encore plus actifs que les mammifères. Nous ne nous attendions pas à constater cela. Ces résultats fournissent un poids supplémentaire aux théories qui soutiennent que les dinosaures étaient de sang-chaud et des créatures très actives plutôt que de sang-froid et paresseuses.


Quelques actualités de la même catégorie :
Carettochelys insculpta sous une feuille Un accouplement de tortues aquatiques qui dure depuis 47 millions d'années !
Empreintes de sauropodes Sur la piste des sauropodes, épisode Ain
Ankylosaurus magniventris reconstruction by Emily Willoughby Comment la queue de l’Ankylosaure est-elle devenue une arme ?
Commentaires :
Aucun commentaire pour le moment

Vous ne pouvez pas poster de commentaires sans être connecté.

Inscription ou Connexion

Règles de base pour composer une Actualité :
  • Ecrire une actualité en rapport avec les thèmes de Reptiland
  • Réaliser une actualité de votre cru, ne pas faire de plagiat !
  • Rédiger une actualité dans un français correct (soyez pro!)
  • Composer une actualité intelligente et ayant du contenu
  • Respecter le travail des autres participants à la rédaction
  • Appliquer les conditions générales de reptiland : Le Règlement

- Le non respect des conditions entraînera la suppression de votre actualité.
- Après avoir ajouté votre écrit, il doit être validé par un administrateur.
Licence Creative Commons
Reptiland.net est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.