INSCRIPTION
Communauté sur les Reptiles Fossiles, SOMMAIRE :
Localisation dans les actualités :

Lecture de l'actualité :






Un accouplement de tortues aquatiques qui dure depuis 47 millions d'années !

Parue le 21 Juin 2012 , modifiée le 04 Juill 2012 à 20h06.
Vu 3105 fois Catégories : Reptiles Fossiles 3 Créateur : Grümwald
Des scientifiques de l'Université allemande de Tübingen ont découvert des Allaeochelys crassesculpta qui, apparemment, ont péri pendant leur ébat amoureux il y a 47 millions d'années. La découverte, publiée dans la revue Biology Letters, a eu lieu en Allemagne dans l’ancienne carrière de Messel, entre la ville de Francfort et de Darmstadt. Ce site, classé par l'UNESCO,  contient une large gamme de fossiles, à la fois de plantes et d'animaux datant de l'Eocène, dont ces exemples inédits de coïts fossilisés chez des tortues aquatiques. Au total, 9 couples d'Allaeochelys crassesculpta ont été découvert sur le site dont 2 en pleine copulation.

Allaeochelys crassesculpta fossilisés en pleine action de copulation

Allaeochelys crassesculpta est une espèce de tortue d'eau douce aujourd'hui disparue. La femelle était plus grande que le mâle mais avait une queue plus courte et une carapace moins haute ce qui facilitait la ponte d'oeufs particulièrement larges. Les tortues avaient une longueur de 20 cm environ. 

Carettochelys insculpta sous une feuille

Les scientifiques supposent que cette espèce ressemblait à l'actuelle tortue à nez de cochon (Carettochelys insculpta) que l'on trouve en Chine, en Nouvelle-Guinée, en Indonésie et dans le nord de l'Australie. Cette tortue d'eau douce de 70 cm de long est aussi appelée Carettochélyde d'Australasie ou encore tortue de la rivière Fly.

Elle risque elle aussi de disparaitre, victime du commerce international. On estime à moins de 2 millions le nombre de spécimens encore vivants aujourd'hui.

Modifier l'actualité

Un empoisonnement est responsable de cette fossilisation exeptionelle !

Des millions d'animaux vivent et meurent chaque année et nombre d'entre eux se fossilisent par hasard mais il n'y a vraiment aucune raison que ça arrive lorsque vous êtes en train de vous reproduire. Il est hautement improbable que les deux partenaires meurent en même temps, et les chances que les deux soient fossilisés à la fois sont encore plus maigres, indique Walter Joyce.

Il s'avère en fait que les tortues sont mortes dans un lac situé à proximité d'un volcan. De par les émanations gazeuses qu'il a engendrées, des particules toxiques du volcan se sont accumulées dans les profondeurs des eaux du lac. En surface, une concentration faible de ces particules n'empêchait pas la vie de subsister. Ainsi, il est probable que les tortues ont commencé à s'accoupler en surface mais, comme l'expliquent les scientifiques, "une fois que le mâle a réussi à monter la femelle, le couple reste souvent figé dans cette position avant de se séparer", au risque de "couler à des profondeurs considérables". Les tortues, occupées à leur amour, ont donc succombé à la forte concentration en substances toxiques qui régnait à ces profondeurs.


Quelques actualités de la même catégorie :
Photo du plus vieux fossile de moustique contenant du sang, trouvé dans la collection d'un entomologiste américain et donné au Musée d'histoire naturelle de Washington.  Photo :  AFP/-Smithsonian Institution Découverte de molécules sanguines dans l'abdomen d'un moustique fossile
Fossile du Polycotylus latippinus et son embryon Découverte d'un embryon sur un fossile de plésiosaure
Anchiornis huxleyi Les théropodes prennent des couleurs
Commentaires :
Page : 1

[avatar]
Hors ligne Hors ligne
Par Benoit59, le 21 Juin 2012 à 11:54 :

Très cocasse comme actualité, j'apprécie, ça fait sourire !

Mais bon, le doute reste toujours présent quant à leur activité lors de leur mort...

[avatar]
Hors ligne Hors ligne
Par Ferox, le 21 Juin 2012 à 13:12 :

Le doute serait levé si les parties molles étaient aussi fossilisées ;) Pour l'heure, cela reste une hypothèse...

[avatar]
Hors ligne Hors ligne
Par Grümwald, le 21 Juin 2012 à 15:13 :

Il est en effet rare de pouvoir déterminer l'activité d'un animal fossilisé lors de sa mort. Pourtant, il existe quelques fossiles où l'on voit les animaux manger une proie, ou défendre leur nid et mourir avec leur adversaire...

Pour conclure cette news, les scientifiques pensent que les tortues étaient entrain de copuler car ils ont retrouvé à chaque fois un mâle et une femelle. Mais aucune preuve anatomique permet de confirmer cette hypothèse.

L'article publié sur Biology Letters est disponible ici (anglais)

Page : 1

Vous ne pouvez pas poster de commentaires sans être connecté.

Inscription ou Connexion

Règles de base pour composer une Actualité :
  • Ecrire une actualité en rapport avec les thèmes de Reptiland
  • Réaliser une actualité de votre cru, ne pas faire de plagiat !
  • Rédiger une actualité dans un français correct (soyez pro!)
  • Composer une actualité intelligente et ayant du contenu
  • Respecter le travail des autres participants à la rédaction
  • Appliquer les conditions générales de reptiland : Le Règlement

- Le non respect des conditions entraînera la suppression de votre actualité.
- Après avoir ajouté votre écrit, il doit être validé par un administrateur.
Licence Creative Commons
Reptiland.net est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.