INSCRIPTION
Communauté sur les Reptiles Fossiles, SOMMAIRE :
Localisation dans les actualités :

Lecture de l'actualité :






Eupodophis descouensi, un serpent presque sans pattes

Parue le 25 Juin 2013 à 13h17.
Vu 2573 fois Catégories : Reptiles Fossiles 0 Créateur : Eltes
Il apparaît dans l'évolution que les serpents ont un ancêtre commun avec les lézards : ce reptile précurseur était donc tétrapode. La découverte d'un fossile de plus de 95 millions d'années a aidé les scientifiques à la compréhension du phénomène de régression de leurs pattes à travers les âges. Décrit depuis les années 2000, les technologies actuelles nous ont permis de faire de nouvelles observations.
Modifier l'actualité

Un serpent "qui perd pied" :

Trouvé au Liban, le fossile d'Eupodophis descouensi est l'un des trois fossiles témoignant de l'existence passée de serpents à pattes. Dans cet échantillon, la patte arrière est clairement visible à l'œil nu. La seconde est observable à l'aide d'imageries à rayon X. Il semblerait que, après observation via les nouvelles techniques d'imageries mise en place au synchrotron de Grenoble (ESRF), ces pattes présentent déjà des signes de régression précoce. Il s'agirait d'un serpent primitif présentant un sacrum (appendice osseux soutenant le bassin), les os de la cheville mais qui n'avait ni pied ni orteil.

Photographie d'Eupodophis descouensi, serpent fossile du Crétacé

 

 

Sur la patte visible on ne voit que quatre os au niveau de la cheville, alors que pour les lézards il y en a environ une dizaine normalement, explique Alexandra Houssaye, du Muséum national d'histoire naturelle et du CNRS, qui a dirigé cette étude.Une partie de la patte visible aurait pu être perdue au moment de la fossilisation mais la présence de l'autre patte, entièrement prise dans la roche, nous confirme que tout est là.

 

 

Image 3D de la patte ensevelie La représentation en 3D de cette patte confirme qu'il n'y a pas d'os du pied et qu'en outre le spécimen ne possédait que quatre os au niveau de la cheville.  Les données actuelles suggèrent que les serpents ont commencé à évoluer il y a moins de 150 millions d'années et que leurs pattes ont régressé car ces animaux n'en n'avaient plus l'utilité.
Modifier l'actualité

Les deux théories :

  • Les lézards ont commencé à creuser et à envahir les niches écologiques souterraines. Leurs pattes sont donc devenues superflues et gênantes, ce qui explique leur régression. Les membres antérieurs ont disparues d'abord puis ont suivies les membres postérieurs.
  • Les serpents ont des ancêtres marins qui auraient perdu leurs membres afin de mieux évoluer dans les courants.

Cette dernière hypothèse expliquerait le faible nombre de fossiles de serpents bipèdes à notre disposition, puisqu'ils se seraient fossilisés dans les fonds marins.

Cette étude ne nous permet pas de choisir entre les deux hypothèses, a déclaré A. Houssaye lors d'un entretien avec la BBC : En fait, une vraie hypothèse ne pourra pas être établie avant une dizaine d'années, c'est pourquoi notre rôle est maintenant de rassembler le plus d'informations possibles des quelques fossiles à notre disposition. Ces serpents bipèdes sont des éléments clef dans ce débat, c'est pourquoi nous avons vraiment besoin de les étudier en détail […] mais aussi de faire des comparaisons avec d'autres spécimens fossiles et  les lézards actuels

Fossile d'Eupodophis descouensi

Eupodophis descouensi, mesurant près d'un mètre de long, aurait évolué avec les dinosaures lors du crétacé supérieur.

 

De nos jours, il ne reste plus qu'une griffe (seul vestige des membres postérieurs) chez les boas et les pythons qui leur est utile lors de l'accouplement pour positionner leur corps de façon optimale.

Modifier l'actualité

Pour aller plus loin :

A.Houssaye et al., Three-dimensional pelvis and limb anatomy of the Cenomanian hind-limbed snake Eupodophis descouensi (Squamata, Ophidia) revealed by synchrotron-radiation computed laminography, Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 31(1), pp. 1-6, 2011.


Quelques actualités de la même catégorie :
Sur la piste des sauropodes, épisode Ain
Image au synchroton du reptile mammalien et de l'amphibien fossilisés dans le terrier Un amphibien en cohabitation avec un reptile mammalien au Trias : l'histoire d'une improbable amitié
Fossile du Polycotylus latippinus et son embryon Découverte d'un embryon sur un fossile de plésiosaure
Commentaires :
Aucun commentaire pour le moment

Vous ne pouvez pas poster de commentaires sans être connecté.

Inscription ou Connexion

Règles de base pour composer une Actualité :
  • Ecrire une actualité en rapport avec les thèmes de Reptiland
  • Réaliser une actualité de votre cru, ne pas faire de plagiat !
  • Rédiger une actualité dans un français correct (soyez pro!)
  • Composer une actualité intelligente et ayant du contenu
  • Respecter le travail des autres participants à la rédaction
  • Appliquer les conditions générales de reptiland : Le Règlement

- Le non respect des conditions entraînera la suppression de votre actualité.
- Après avoir ajouté votre écrit, il doit être validé par un administrateur.
Licence Creative Commons
Reptiland.net est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.