INSCRIPTION
Communauté sur les Reptiles Fossiles, SOMMAIRE :
Localisation dans les actualités :

Lecture de l'actualité :






Un amphibien en cohabitation avec un reptile mammalien au Trias : l'histoire d'une improbable amitié

Parue le 20 Fév 2014 à 22h04.
Vu 2061 fois Catégories : Reptiles Fossiles 0 Créateur : Eltes
Des images obtenues par rayonnement synchroton ont révélé les restes fossilisés d'un Thrinaxodon (reptile mammalien) et d'un Broomistega (amphibien) réunis. Ces derniers avaient partagé le même refuge pour échapper aux caprices météorologiques. Voici l'histoire d'une amitié qui dure depuis maintenant 250 millions d'années.

Cela se passe dans le bassin de Karoo en Afrique du Sud. Ces deux spécimens se seraient retrouvés par hasard au même endroit ; on présume en voulant échapper aux grandes crues qui ont suivies la crise géologique permienne (on suppose que cette région de la Terre était, à cette époque, en période de réchauffement climatique et de grande mousson). De nombreux reptiles mammaliens ont commencé à présenter un comportement fouisseur de survie, comme le révèlent les fossiles.

Et voici qu'aujourd'hui on dévoile au grand jour les restes de leurs squelettes entrelacés :

Image au synchroton du reptile mammalien et de l'amphibien fossilisés dans le terrier

Image au synchroton du reptile mammalien et de l'amphibien fossilisés dans le terrier.

Il n'y a aucune trace d'attaques de la part des deux camarades. Il est apparu que l'amphibien possédait de nombreuses fractures à ses côtes, mais ces dernières étaient issues d'un seul traumatisme et étaient en cours de guérison.

On présume que le broomistega cherchait donc un refuge de convalescence quand il a trouvé le gîte du Thrinaxodon. C'est une des espèces qui a commencé à s'enfouir sous terre. En effet, ces reptiles mammaliens estivaient dans des terriers et passaient ainsi les périodes les plus chaudes de l'été en état de léthargie. C'est ce qui, d'ailleurs, leur a permis de survivre à l'extinction de masse.

Les deux animaux se sont ainsi partagés un appartement en attendant que la tempête se passe. Après 250 millions d'années, l'existence d'une certaine affinité entre les spécimens ne fait aucun doute !

Aujourd'hui, des collocations d'animaux inter-espèces existent. Cependant, il ne s'agit que de cohabitations pratiques. En effet, dans la plupart des cas, le petit visiteur du logis protège son hôte en surveillant l'approche d'éventuels prédateurs.

Il n'y a donc jamais eu de relations aussi désintéressées qu'avec ces deux compères !


Quelques actualités de la même catégorie :
fossiles enlacés (2) Des fossiles pris dans une étreinte mortelle ont une histoire à raconter
Ankylosaurus magniventris reconstruction by Emily Willoughby Comment la queue de l’Ankylosaure est-elle devenue une arme ?
Modification crânienne pour Diplodocus vieillissant !
Commentaires :
Aucun commentaire pour le moment

Vous ne pouvez pas poster de commentaires sans être connecté.

Inscription ou Connexion

Règles de base pour composer une Actualité :
  • Ecrire une actualité en rapport avec les thèmes de Reptiland
  • Réaliser une actualité de votre cru, ne pas faire de plagiat !
  • Rédiger une actualité dans un français correct (soyez pro!)
  • Composer une actualité intelligente et ayant du contenu
  • Respecter le travail des autres participants à la rédaction
  • Appliquer les conditions générales de reptiland : Le Règlement

- Le non respect des conditions entraînera la suppression de votre actualité.
- Après avoir ajouté votre écrit, il doit être validé par un administrateur.
Licence Creative Commons
Reptiland.net est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.