INSCRIPTION
Communauté sur les Reptiles Actuels, SOMMAIRE :
Localisation dans les actualités :

Lecture de l'actualité :






Monstre de Gila : la salive utilisée comme coupe-faim

Parue le 01 Juin 2012 , modifiée le 28 Juin 2012 à 13h57.
Vu 2707 fois Catégories : Reptiles actuels 0 Créateur : Ferox

La salive du monstre de Gila (Heloderma suspectum), lézard venimeux du Sud-Ouest des Etats-Unis, vient d’être l’objet d’une nouvelle étude. Des chercheurs de l'Académie Sahlgrenska (université de Göteborg en Suède) ont démontré que le médicament exenatide réduisait l’envie de manger chez des rats de laboratoires. L’exenatide est un médicament actuellement utilisé chez les diabétiques de type 2 pour contrôler leur taux sanguin en sucre. Son principe actif est un dérivé synthétique de la molécule exendine-4 que l’on trouve naturellement dans la salive du monstre de Gila.

monstre de Gila Heloderma suspectum se déplacant sur rocaille

Seules les dents de la mandibule (mâchoire inférieure) injectent le venin neurotoxique chez le monstre de Gila. Sa salive contient de l’exendine-4, molécule qui lui permet d’optimiser son appareil digestif après ses rares repas. Cette molécule est devenue le principe actif de l’exénatide (médicament anti-diabétique) qui selon des chercheurs suédois peut aussi être utilisé comme coupe-faim.

Selon le professeur Karolina Skibicka, co-auteure de l’étude, le fait que les rats perdent l’envie de manger après administration du médicament est surprenant. Le médicament a des effets sur certaines zones du cerveau notamment celles impliquées dans la récompense et la motivation. Ce médicament pourrait ainsi être délivré pour les personnes en surpoids afin de gérer au mieux leur poids en supprimant leur envie de manger. Toujours selon le professeur Skibicka, cette molécule peut aussi réduire l’effet de manque avec l’alcool.

Modifier l'actualité

Conclusion

L’exenatide est aujourd’hui commercialisé comme antidiabétique mais il est peu probable que ce médicament soit employé à l'avenir comme coupe-faim. En effet, le bénéfice qu’apportent les coupe-faim est minime par rapport aux risques qu’ils engendrent pour la santé chez la plupart des personnes ; pour exemples : l’ecstasy fut à l’origine synthétisée entre 1912 et 1914 par le laboratoire Merck comme coupe-faim ou plus récemment l’utilisation détournée du médiator. Concernant la lutte contre l'alcoolisme, le médicament baclofène semble avoir, depuis une étude récente, un meilleur avenir dans ce domaine d'action que l'exenatide.


Quelques actualités de la même catégorie :
Lygosoma veunsaiensis Nouvelle espèce découverte au Cambodge : le lézard arc-en-ciel ou Lygosoma veunsaiensis
George le solitaire, Chelonoidis Abingdoni "George le solitaire" est décédé mais son patrimoine génétique reste sauvegardé
Caouanne ou Tortue carette Sur la trace du satellite de la tortue Caouanne (Caretta)
Commentaires :
Aucun commentaire pour le moment

Vous ne pouvez pas poster de commentaires sans être connecté.

Inscription ou Connexion

Règles de base pour composer une Actualité :
  • Ecrire une actualité en rapport avec les thèmes de Reptiland
  • Réaliser une actualité de votre cru, ne pas faire de plagiat !
  • Rédiger une actualité dans un français correct (soyez pro!)
  • Composer une actualité intelligente et ayant du contenu
  • Respecter le travail des autres participants à la rédaction
  • Appliquer les conditions générales de reptiland : Le Règlement

- Le non respect des conditions entraînera la suppression de votre actualité.
- Après avoir ajouté votre écrit, il doit être validé par un administrateur.
Licence Creative Commons
Reptiland.net est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.