INSCRIPTION
Communauté sur les Reptiles Actuels, SOMMAIRE :
Localisation dans les actualités :

Lecture de l'actualité :






Sur la trace de l'Anolis Proboscis redécouvert en Equateur !

Parue le 02 Juill 2012 , modifiée le 20 Août 2012 à 10h50.
Vu 2419 fois Catégories : Reptiles actuels 0 Créateur : Davina
Son camouflage est sûrement la raison pour laquelle l'Anolis proboscis n'a pas été revu depuis les années 1960 en Équateur...

L'anolis proboscis est nommé communément "licorne des anoles" due à la corne que porte les mâles sur leur tête. Après une absence de plus de 40 ans devant les objectifs des naturalistes, il a refait son apparition en 2005 sur les devants de la scène en Équateur face à des touristes passionnés d'ornithologie, qui en prirent une photographie. Cette photo a terminé sa course sur le net et plus précisément sur l'écran de Jonathan Losos, professeur et conservateur en herpétologie de l'Université de Harvard. Losos faisait alors des recherches pour écrire un livre sur les anoles.

Anolis Proboscis

Photo : Anolis Proboscis

D'autres apparitions de l’espèce ont été apparemment reportées, suite à quoi une équipe a été formée. L'équipe en question est menée par le professeur Steven Poe, associé avec l'Université du Nouveau Mexique pour rechercher l'anole. En 2009, le groupe atterrit en Équateur pour essayer de localiser l'anole dans la nature. Selon le "Harvard Gazette", Poe, qui est également un associé du musée de Harvard de Zoologie Comparative, a pu localiser l'espèce durant la nuit et a pu observer quelques-uns dans leurs habitats et leurs caractéristiques physiques.

Le lézard fait 15,24 centimètres de long et dort au bout des branches des arbres qui sont d'ordinairement de 6 à 15 mètres de haut, a confié Poe à la Gazette.

L'équipe de Poe a aussi déterminé que la femelle ne présentait pas de corne, une observation qui a été soutenue dans un journal écrit en 2010 par des scientifiques de l’Équateur, qui ont capturé et examiné plusieurs spécimens. La corne n'est pas une structure osseuse obligatoire, comme d'autres lézards cornus, mais mobile, qui ajoute un peu de mystère quant à la fonction de la corne.

Un Anolis Proboscis mangeant une sauterelle. Part Jonathan Losos.

Parce que les observations de Poe ont été menées principalement la nuit, il y avait peu d'information sur les activités du lézard durant le jour. Alors en 2010, Losos a regroupé une équipe à son tour, dans le but d'obtenir plus de données sur les activités diurnes du mysterieux reptile, a reporté la Gazette.

Le lézard, selon les études de l'équipe de Losos, bouge très lentement et se mêle facilement à la végétation. Il reste aussi à environ 3 à 6 mètres du sol durant le jour. Il vit au bout des arbres sur les branches ayant le plus de feuillage, restant ainsi bien camouflé. Sa maîtrise du camouflage et ses mouvements très lents peuvent expliquer pourquoi l'espèce n'a pas précédemment été découvert dans la nature depuis plus de 40 ans.

Les ayant observé dans la nature, c'est facile de comprendre pourquoi personne ne les avait trouvé depuis 40 ans, déclara Losos à la Gazette. C'est presque impossible de les trouver si vous ne savez pas ce que vous cherchez. En fin de compte, nous avons fini par en trouver seulement deux ou trois pendant la journée.

Losos continuera ses recherches sur le lézard, avec espoir d'étudier son évolution et comment il s'est développé dans les Caraïbes. Plus précisément, Losos veut déterminer pourquoi le mâle de cette espèce particulière conserve une corne sur sa tête.


Quelques actualités de la même catégorie :
Varanus bitatawa Une nouvelle espèce impressionnante de varan découverte aux Philippines !
Lézard de Porto Rico (Anolis Evermanni) Des lézards seraient aussi doués que des oiseaux...
Caouanne ou Tortue carette Sur la trace du satellite de la tortue Caouanne (Caretta)
Commentaires :
Aucun commentaire pour le moment

Vous ne pouvez pas poster de commentaires sans être connecté.

Inscription ou Connexion

Règles de base pour composer une Actualité :
  • Ecrire une actualité en rapport avec les thèmes de Reptiland
  • Réaliser une actualité de votre cru, ne pas faire de plagiat !
  • Rédiger une actualité dans un français correct (soyez pro!)
  • Composer une actualité intelligente et ayant du contenu
  • Respecter le travail des autres participants à la rédaction
  • Appliquer les conditions générales de reptiland : Le Règlement

- Le non respect des conditions entraînera la suppression de votre actualité.
- Après avoir ajouté votre écrit, il doit être validé par un administrateur.
Licence Creative Commons
Reptiland.net est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.