INSCRIPTION
Localisation dans l'encyclopédie :

Lecture de l'article :






Démarche à suivre après une morsure de vipère

Paru le 03 Juin 2012 , modifié le 26 Juin 2012 à 10h57. Vu 5140 fois
Catégorie : Les Reptiles Actuels > Activités nature > Notions de Herping 0 Créateur : Ferox

En cas de morsure de vipère, sucez-vous le genou, ça fait marrer les écureuils.

(P. Desproges)

Autant vous le dire de suite, on ne badine pas avec la morsure d'une vipère ! Et, comme le souligne cette citation, rien ne sert d'aspirer le venin en suçant la plaie - si ce n'est à montrer votre ignorance. Voyons plutôt la démarche et les gestes à suivre par étape juste après l'accident.
Modifier l'article


Etape n°1 :
Allonger la personne et appeler le samu (15)

Rien ne sert de perdre ses nerfs, la morsure d'une vipère implique peu souvent une libération de venin et rarement la mort de l'individu. Toutefois, il convient d'allonger la personne afin de ralentir la diffusion du venin et d'appeler les secours en répondant précisement à leurs questions (lieu de l'accident, âge de la personne...) avant que eux ne raccrochent.

Une morsure de vipère entraîne un gonflement et une ecchymose autour de la plaie, des crampes musculaires, une baisse de la température corporelle et une sensation de soif importante.

En conséquence de ces symptômes, qui apparaissent à partir d'une demie heure après la morsure, pensez à bien hydrater la personne (avec de l'eau et pas du thé ou du café), à la couvrir par une couverture ou des vêtements au besoin et surtout veiller à ce qu'elle reste immobile.

Pied d'adulte gonflé suite à une morsure de vipère

Pied d'un homme adulte, non traité, 3 jours après une morsure.

Modifier l'article

Etape n°2 : Désinfecter la plaie 

 Utiliser : savon, bétadine, eau oxygéné, Dakin

Proscrire : l'alcool et l'éther qui facilitent la diffusion du venin

Faire : panser le membre mordu de bas en haut sans le comprimer

Proscrire : ne pas sucer, inciser, bruler la plaie ; ne pas poser de garot

Modifier l'article

Etape n°3 : Soulager la douleur

 Utiliser : antalgique (paracétamol)

Proscrire : l'aspirine qui facilite la diffusion du venin

Modifier l'article

Etape n°4 : Attendre les secours

En attendant les secours et une éventuelle hospitalisation, il est bon de minimiser le risque d'accident à l'avenir en menant dès à présent une petite réflexion. Comme vous le constatez, il est indispensable de toujours partir avec une trousse de secours et un téléphone portable et ce, quelle que soit la durée de votre sortie. De même, gardez bien à l'esprit qu'il faut rester vigilant durant toute la randonnée sur où vous mettez vos mains et vos pieds.

Vipère aspic sur un sol rocailleux

La vipère aspic, une des 4 espèces de vipères vivant en France, est protégée dans notre pays et est citée en annexe III de la Convention de Berne.


Quelques articles de la même catégorie :
L'art d'optimiser ses chances de rencontre
Gecko sur un mur d'habitation Appâter facilement un Gecko
Commentaires :
Aucun commentaire pour le moment

Vous ne pouvez pas poster de commentaires sans être connecté.

Inscription ou Connexion

Règles de base pour composer un Article :
  • Ecrire un article en rapport avec les thèmes de Reptiland
  • Réaliser un article de votre cru, ne pas faire de plagiat !
  • Rédiger un article dans un français correct (soyez pro !)
  • Composer un article ayant du sens et du contenu
  • Respecter le travail de rédaction des autres participants
  • Appliquer les conditions générales de reptiland : Le Règlement

- Le non respect des conditions entraînera la suppression de votre Article.
- Après avoir ajouté votre Article, il doit être validé par un administrateur.
Licence Creative Commons
Reptiland.net est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.