INSCRIPTION
Localisation dans l'encyclopédie :

Lecture de l'article :






Le python molure - Python molurus

Paru le 15 Juill 2013 à 19h41. Vu 5295 fois
Catégorie : Les Reptiles Actuels > Les Squamates > Les Ophidiens 0 Créateur : Scorpion13

Le python molure

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordés
  • Classe : Reptiles
  • Sous-classe : Lépidosauriens
  • Ordre : Squamates
  • Sous-ordre : Serpents
  • Infra-ordre : Alethinophidia
  • Famille : Pythonidés
  • Genre : Python

  • Localisation : Pakistan, Inde, Birmanie et Viêt Nam.
    Introduction illégale en Floride.
Python molure albinos
Pakistan, Inde, Birmanie et Viêt Nam
Modifier l'article

L'espèce

Python molurus bivittatus

 

  • Nom vernaculaire : Python Molure
  • Nom français : Python de Birmanie
  • Nom anglais : Burmese python
  • Nom latin : Python molurus spp.

 

Certains diront qu'il existe deux sous-espèces de ce python : Python molurus molurus protégée par C.I.T.E.S, donc interdite en captivité, et Python molurus bivittatus qui est la plus répandue et peut être captive. Cependant, le python molurus bivittatus a été élevé depuis peu au rang d'espèce à part entière et se dénomme désormais Python bivittatus. Par contre, dans cette fiche, nous continuerons à les décrire comme deux sous-espèces pour ainsi les comparer.

Pendant un certain temps, quelques spécimens particulièrement clairs, originaires du Sri Lanka, furent considérés comme une autre sous-espèce : Python molurus pimbura. Depuis, la validité de cette sous-espèce a été contestée et les spécimens en cause sont désormais considérés comme une forme de Python molurus molurus.

Modifier l'article

Ses caractéristiques

La couleur du Python molurus molurus est le beige clair, voir rosé, avec des dessins plus foncés rappelant un peu les taches de la girafe. Il possède sur le dessus de la tête, tout comme le Python molurus bivittatus, un dessin caractéristique en forme de flèche.

Comment les distinguer sans se tromper ?
Le critère principal permettant la distinction du P. m. bivittatus est que la 6ème ou la 7ème écaille labiale arrive au contact de l'œil, tandis que chez P. m. bivittatus, des écailles suboculaires séparent l'œil des écailles labiales.
Comparaison entre python molurus et python bivittatus
 PHOTO 1 : Python molurus molurus                   PHOTO 2 : Python molurus bivittatus

Le Python molurus bivattatus se différencie généralement par une couleur nettement plus foncée. Indépendamment de cette coloration propre à la forme originelle, de nombreuse mutations ont été sélectionnées en captivité.

Cependant, quelques spécimens présentent de fâcheux effets secondaires. Il malheureux de voir certains jeunes serpenteaux avec un œil, voire les deux, anormalement petits. Il arrive même parfois que certains de ces "mutants" naissent avec un œil en moins. Il ne s'agit donc pas ici d'une amélioration de l'espèce !

Il est important d'indiquer que certains éleveurs américains célèbres ont déjà obtenus un croisement d'espèces entre le Python molure et le Python réticulé. L'esthétisme du résultat fût assez surprenant. Le revers de la médailles est que, les "hybrides" tiennent davantage du réticulé et perdent ainsi l'une des caractéristique intéressantes du molure, du point de vue du terrariophile, qui est un tempérament généralement calme et docile.

Python Hybride (bivittatus x reticulatus)

(Python reticulatus reticulatus) X (Python molurus bivittatus) = Hybride

En dehors de la coloration, la caractéristique la plus visible du python molure demeure sa taille. D'une cinquantaine de centimètres lors de la naissance, il passera souvent en moins de 3 ans les 3 mètres, voire 5 mètres s'il s'agit d'une femelle. Quant au record, il est de 6,50 mètres. En plus de leur taille respectable, les pythons molure sont particulièrement massifs, puisqu'un spécimen de 5,50 mètres peut largement dépasser les 100 kilos.

Modifier l'article

Longévité

La moyenne d'âge en captivité est d'environ 20 à 25 ans.

Modifier l'article

Distribution géographique

Il habite une très grande partie de l'Asie du Sud-Est, depuis la région indochinoise (Vietnam, Thaïlande, Birmanie), jusqu'au sud de la Chine, ainsi que les îles Sumbawa, Java et Bornéo.

Modifier l'article

Habitat

On le retrouve dans les régions humides, les jungles tropicales ou les régions marécageuses. Il s'abrite dans un trou du sol, ne sortant essentiellement que la nuit pour chasser.

Modifier l'article

Alimentation

Dans la nature, ce python peut manger aussi bien des rongeurs que des oiseaux ou des lézards, allant même jusqu'à une petite antilope. En captivité, il se montre très facile à nourrir et mange, au fur et à mesure de sa croissance, des souris, rats, puis des lapins. Il accepte également les poulets. Les plus jeunes mangerons une fois par semaine, mais les adultes peuvent manger toutes les trois semaines. 

Il est à noter qu'il ne faut en aucun cas nourrir un serpent lorsqu'il est en période d'exuviation (= période de mue).

Modifier l'article

Informations supplémentaires

Article - 02/09/2013 - Règles pour nourrir un serpent

Article - 08/09/2013 - Aménagement d'un espace pour le python de Birmanie - Python bivittatus

Article - 15/09/2013 - La morsure des serpents non venimeux

Article - 22/09/2013 - La reproduction du python de Birmanie - Python bivittatus


Quelques articles de la même catégorie :
Le boa constricteur - Boa constrictor
Serpent des blés albinos / amélanique Le serpent des blés - Pantherophis guttatus
Commentaires :
Aucun commentaire pour le moment

Vous ne pouvez pas poster de commentaires sans être connecté.

Inscription ou Connexion

Règles de base pour composer un Article :
  • Ecrire un article en rapport avec les thèmes de Reptiland
  • Réaliser un article de votre cru, ne pas faire de plagiat !
  • Rédiger un article dans un français correct (soyez pro !)
  • Composer un article ayant du sens et du contenu
  • Respecter le travail de rédaction des autres participants
  • Appliquer les conditions générales de reptiland : Le Règlement

- Le non respect des conditions entraînera la suppression de votre Article.
- Après avoir ajouté votre Article, il doit être validé par un administrateur.
Licence Creative Commons
Reptiland.net est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.