INSCRIPTION
Communauté sur les Amphibiens, SOMMAIRE :
Localisation dans les actualités :

Lecture de l'actualité :






L'auto-nettoyage des pieds de la Rainette de White

Parue le 11 Juill 2011 , modifiée le 27 Nov 2012 à 20h58.
Vu 2670 fois Catégories : Amphibiens 1 Créateur : Benoit59
Les pieds de la Rainette pourraient donner lieu à un nouveau type d'adhésif.

Rainette de WhiteUne nouvelle étude écossaise a révélé que les Rainettes de White (Litoria caerulea) ont spécialement adapté l'auto-nettoyage pour leurs pieds. Cela pourrait avoir des applications pratiques dans le domaine médical, et aussi apporter des avantages à l'industrie en étant l'un des derniers exemples de bio-mécanique à découvrir.

Les rainettes de White (Litoria caerulea) montrent des capacités extraordinaires à s'accrocher aux surfaces. Elles y parviennent grâce à des ventouses spécialisées qui peuvent s'auto-nettoyer.

Les pieds de Rainette peuvent fournir un modèle de conception pour l'auto-nettoyage, les surfaces collantes, ce qui pourrait être utile pour un large éventail de produits, en particulier dans des environnements contaminés où la saleté s'accumule. Cela pourrait avoir un large éventail d'applications couvrant des domaines tels que les pansements, les performances de pneus, et même à long terme les adhésifs, a déclaré le chercheur Niall Crawford de l'Université de Glasgow.

Modifier l'actualité

L'auto-nettoyant

Les Rainettes ont des coussinets collants sur leurs orteils ce qui leur permet de se maintenir dans des situations difficiles. Mais jusqu'à présent, il n'était pas clair quant à la façon dont elles ont empêché que leurs pieds ne ramassent la saleté lors de leurs déplacements.

Fait intéressant, ce sont les mêmes facteurs qui permettent aux Rainettes de s'accrocher et de leur fournir un service d'auto-nettoyage. Afin de rendre leurs pieds collant, les Rainettes sécrètent du mucus. Elles peuvent alors augmenter leur adhérence en déplaçant leurs pieds contre la surface pour créer une friction. Nous avons maintenant démontré que le mucus combiné avec ce mouvement permet également aux grenouilles de nettoyer leurs pieds tout en marchant, a dit M. Crawford.

Modifier l'actualité

La découverte

Les chercheurs ont placé des Rainettes de White sur une plateforme rotative et ont mesuré les angles au cours desquels la grenouille a perdu prise. Lorsque l'expérience a été répétée avec des grenouilles dont les pieds ont été contaminés par des poussières, elles ont d'abord perdu de l'adhérence. Mais après quelques temps tout en marchant, elles ont ensuite retrouvé leur capacité adhésive, leur permettant de tenir le coup et de monter à la surface de manière efficace.

Quand les grenouilles ne bougeaient pas, leurs forces adhésives récupéraient beaucoup plus lentement. Cela montre que tout en marchant, ces grenouilles sont capables de nettoyer leurs pieds et de rétablir ainsi leur capacité à s'ancrer à la surface à escalader.

L'étude a montré que les Rainettes de White ont de minuscules motifs hexagonaux sur leurs pieds, ce qui permet à certaines parties du pied de rester en contact avec la surface et de créer des frictions, tandis que les canaux entre-deux permettent au mucus de se répandre dans le pied. Ce mucus permet à la grenouille de conserver son emprise et ensuite, lors du déplacement, de retirer toute la saleté. L'équipe de Glasgow estime que si ce mécanisme peut être traduit et répliqué à l'échelle de l'homme, il pourrait donner lieu à un nouveau type de ré-utilisable et d'adhésif très efficace.

Modifier l'actualité

Informations supplémentaires

Article - 12/02/2011 - Rainette de White - Litoria caerulea


Quelques actualités de la même catégorie :
Un crapaud en plein saut On peut juger d'un crapaud à le voir sauter !
On aperçoit les oeufs dans la bouche de Rheobatrachus Rheobatrachus : vers une reviviscence pour des grenouilles disparues depuis 30 ans
Grenouille gaufre du Mississippi sur feuilles mortes Grenouille Gaufre du Mississippi : propriétaire de plus de 6500 hectares de terrain !
Commentaires :
Page : 1

[avatar]
Hors ligne Hors ligne
Par Davina, le 12 Juill 2011 à 09:35 :

Cela semble intéressant mais il faudrait penser à préserver l'animal en question et ne pas l'exploiter. L'auto-nettoyage c'est la première fois que j'en entends parler.
Article fort intéressant.

Page : 1

Vous ne pouvez pas poster de commentaires sans être connecté.

Inscription ou Connexion

Règles de base pour composer une Actualité :
  • Ecrire une actualité en rapport avec les thèmes de Reptiland
  • Réaliser une actualité de votre cru, ne pas faire de plagiat !
  • Rédiger une actualité dans un français correct (soyez pro!)
  • Composer une actualité intelligente et ayant du contenu
  • Respecter le travail des autres participants à la rédaction
  • Appliquer les conditions générales de reptiland : Le Règlement

- Le non respect des conditions entraînera la suppression de votre actualité.
- Après avoir ajouté votre écrit, il doit être validé par un administrateur.
Licence Creative Commons
Reptiland.net est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.