INSCRIPTION
Communauté sur les Amphibiens, SOMMAIRE :
Localisation dans les actualités :

Lecture de l'actualité :






Rheobatrachus : vers une reviviscence pour des grenouilles disparues depuis 30 ans

Parue le 08 Juin 2013 à 10h09.
Vu 2195 fois Catégories : Amphibiens 2 Créateur : Ferox
Nous vous parlions il y a quelques jours de génocide envers les reptiles (voir Des reptiles vivants en porte-clefs, "made in China") ; et bien place aujourd'hui à la résurrection d'espèces éteintes : pour la première fois, des scientifiques de l'université de Nouvelle-Galles du Sud (Australie) ont réussi à ramener une espèce de grenouilles - disparue dans les années 1980 – aux portes de la vie.

On aperçoit les oeufs dans la bouche de Rheobatrachus

Légende : Rheobatrachus avalait ses œufs pour les incuber.

Modifier l'actualité

La bonne vieille technique du clonage

C'est la première fois que cette technique aboutit pour une espèce disparue.

(Michael Mahony)

La technique du clonage est celle qui fut utilisée pour permettre la naissance de la brebis Dolly en 1996, premier mammifère cloné (né sans fécondation d'un ovule par un spermatozoïde).

Pour Rheobatrachus, les scientifiques ont inséré du matériel génétique (ADN conservé de cette grenouille) dans les œufs d'une espèce similaire. Bien que l'œuf semblait inactif les premiers jours, l'une des cellules s'est soudainement divisée, plusieurs fois de suite, permettant l'aboutissement de l'œuf à un embryon.

Modifier l'actualité

Les limites de la science

Les scientifiques en sont restés, pour le moment, au stade de l'embryon sans parvenir au stade de têtard. Leur prochain objectif consiste donc à réaliser un transfert nucléaire de cellules somatiques (= clonage) aboutissant à une grenouille viable.

Nous nous attendons à voir cet animal sauter de nouveau.

Dans le cas où cette expérience arrive à son terme, il serait peu probable que l'espèce Rheobatrachus reparte à la conquête de la Terre. Etant donné que le clonage utilise le matériel génétique d'un seul individu, la descendance présentera certainement des tares. Pour exemple, Dolly fut euthanasiée en 2003 suite à un vieillissement prématuré. L'ADN utilisé dans cette technique n'est pas « neuf » dès le départ car prélevé sur un individu ayant déjà quelques années derrière lui.

De plus, même si cette expérience porte l'espoir de ressusciter des espèces disparues, elle ne pourra s'appliquer qu'à celles éteintes depuis peu. La reviviscence des dinosaures n'est ainsi toujours pas d'actualité.

Pour le moment, le mieux pour voir une espèce repeupler la planète est encore de ne pas participer à son génocide…


Quelques actualités de la même catégorie :
Rainette de White L'auto-nettoyage des pieds de la Rainette de White
Rainette teinturière jaune dans son habitat naturel - vue du dessus Rainette teinturière jaune : nouvelle espèce décrite au Panama
Oophaga pumilio (photo de Carlos Guzmán) Le secret de la parade de séduction chez les Grenouilles des Fraises (Oophaga pumilio)
Commentaires :
Page : 1

[avatar]
Hors ligne Hors ligne
Par Eltes, le 12 Juin 2013 à 00:01 :

Si on en croit un article parut dans  Proceedings of the royal society : biological sciences l'ADN aurait une demi-vie de 521 ans. Au maximum, à une température de -5°C, l'ADN peut se conserver 6,8 millions d'années (même, il ne serait lisible que pendant les 1,5 premières millions d'années). Il semblerait que la science n'ait pas avancé assez vite pour réssusciter les dinosaures. 

[avatar]
Hors ligne Hors ligne
Par Ferox, le 13 Juin 2013 à 22:12 :

Avec les nouvelles techniques de biologie moléculaire (puces à ADN, Amplification d'ADN in vitro...), il faut de moins en moins de quantité d'ADN pour obtenir une information exploitable, et ainsi on peut retrouver la carte génétique d'espèces de plus en plus vieilles. La science ne peut toujours rien pour les dinosaures mais peut d'ores et déjà s'occuper des ancêtres de l'homme et des mammouths laineux.

Page : 1

Vous ne pouvez pas poster de commentaires sans être connecté.

Inscription ou Connexion

Règles de base pour composer une Actualité :
  • Ecrire une actualité en rapport avec les thèmes de Reptiland
  • Réaliser une actualité de votre cru, ne pas faire de plagiat !
  • Rédiger une actualité dans un français correct (soyez pro!)
  • Composer une actualité intelligente et ayant du contenu
  • Respecter le travail des autres participants à la rédaction
  • Appliquer les conditions générales de reptiland : Le Règlement

- Le non respect des conditions entraînera la suppression de votre actualité.
- Après avoir ajouté votre écrit, il doit être validé par un administrateur.
Licence Creative Commons
Reptiland.net est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.