INSCRIPTION
Localisation dans l'encyclopédie :

Lecture de l'article :






La morsure des serpents non venimeux

Paru le 15 Sept 2013 , modifié le 15 Sept 2013 à 23h02. Vu 5405 fois
Catégorie : La Terrariophilie > Avant-goût > La terrariophlie 0 Créateur : Scorpion13
Modifier l'article

Agressivité des gros serpents

Python autour d'un brasLes serpents non venimeux mordent assez rarement et ont plutôt bon caractère. Mais leur morsure reste très douloureuse. Il est aussi obligatoire d'être assisté, lors des manipulations, d'une ou plusieurs personnes. Outre la règle de prudence, à priori évidente, on ne mettra jamais un gros spécimen autour du cou. Compte tenu de sa puissance, il n'aura guère de difficulté à vous comprimer les carotides. De manière toute aussi évidente, on ne laissera pas davantage des enfants le manipuler. Enfin, il faut toujours être vigilant et sur ses gardes lors des manipulations. Il est tout aussi déconseillé de s'occuper seul des grands ou gros sujets, excédant respectivement 3 mètres. À défaut, on se débrouillera pour avoir quelqu'un à portée de voix en cas de problème.

Modifier l'article

Morsure offensive

Les crocs d'un pythonC'est la plus grave, car le serpent croit avoir saisi une proie et fonctionne alors d'une manière inconsciente, guidé uniquement par son instinct de prédation. Concrètement, il va mordre le plus fort et le plus profondément possible pour tenter d'assurer sa prise et va commencer à serrer. Il faut alors dans la mesure du possible, garder son calme, attendre qu'il réalise son erreur et relâche. Ainsi on évite de commettre deux erreurs graves mais classiques. La première consiste à tirer comme un forcené pour dégager la partie mordue. À supposer que l'on y arrive, on fait alors beaucoup plus de dégâts que le serpent lui-même, car ce dernier a des dents aiguës orientées vers l'arrière de la gueule et sont grosses et tranchante. Autrement-dit, en tirant, on arrache tout, à commencer par la peau et, souvent, les tissus plus profonds, tendons et veines y compris. L'autre erreur consiste à bouger. Le serpent interprète alors ces mouvements comme les soubresauts d'une proie, ce qui l'incite à mordre et à serrer de plus belle. La meilleure méthode consiste à prendre son mal en patience et à serrer les dents. Les autres techniques plus actives n'ont jamais fait la preuve de leur efficacité. Même celle de la décharge électrique sur le museau, au moyen d'un pistolet électrique, s'est révélée inopérante, de même que l'immersion de la partie mordue et de la tête du serpent dans de l'eau. C'est d'ailleurs compréhensible, au regard des capacités d'apnéistes des reptiles (rester 20 minutes en apnée ne leur pose aucun problème).

Modifier l'article

Morsure défensive

Ce type de morsure est infiniment moins lourde de conséquences, car le serpent entend alors donner un coup de semonce pour éloigner un prédateur. Il va donc frapper de manière brève, nettement plus superficielle que dans le cas précédent, et sans chercher à fixer sa morsure. La seule chose à faire ensuite, comme d'ailleurs dans le cas précédent, consiste à désinfecter soigneusement la plaie et aller se faire poser des points de suture en cas de nécessité.


Commentaires :
Aucun commentaire pour le moment

Vous ne pouvez pas poster de commentaires sans être connecté.

Inscription ou Connexion

Règles de base pour composer un Article :
  • Ecrire un article en rapport avec les thèmes de Reptiland
  • Réaliser un article de votre cru, ne pas faire de plagiat !
  • Rédiger un article dans un français correct (soyez pro !)
  • Composer un article ayant du sens et du contenu
  • Respecter le travail de rédaction des autres participants
  • Appliquer les conditions générales de reptiland : Le Règlement

- Le non respect des conditions entraînera la suppression de votre Article.
- Après avoir ajouté votre Article, il doit être validé par un administrateur.
Licence Creative Commons
Reptiland.net est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.